Il aura fallu attendre une pandémie mondiale et plusieurs dizaines de milliers de décès pour que toute notre société - dirigeants politiques, corps intermédiaires, citoyens - entendent enfin le cri d'alarme que poussent  depuis plusieurs années celles et ceux qui font vivre nos hôpitaux publics au quotidien.

Depuis plus de quarante ans, l'hôpital public français fait l'objet d'une guerre d'usure : la guerre des finances.

Arrêtons-nous cinq minutes pour comprendre comment nous en sommes collectivement arrivés là. Tentons un diagnostic et surtout, veillons à ne pas fermer les yeux à nouveau une fois la tempête passée.